Technologie

THETIS CLEAN, c’est une technologie de pointe pour assurer le traitement intensif de vos eaux usées domestiques.

L'animation ci-dessus vous présente, en quelques séquences, le fonctionnement de la THETIS CLEAN 1-5 W.

Prétraitement

L’eau domestique usée entre dans le compartiment de prétraitement. Les matières organiques les plus lourdes se déposent dans le fond par sédimentation. Elles font l’objet d’une digestion anaérobie et se minéralisent. Les matières les plus légères en suspension, comme les graisses et les huiles, remontent en surface pour former une croûte. L’eau chargée de matières dissoutes s’écoule du prétraitement vers le réacteur biologique.

Réacteur biologique

Le réacteur biologique est composé d'un panier cylindrique qui contient le support biologique alvéolaire Levapor®. Ce panier est équipé de membranes qui diffusent une multitude de fines bulles d’air. Les bactéries fixées au Levapor® respirent grâce à l’oxygénation liée à ces-mêmes bulles. De plus, celles-ci provoquent un effet tourbillonnaire sur le Levapor®, ce qui induit un brassage de l’ensemble des eaux du réacteur. Par cette action et leur métabolisme, les bactéries fixées épurent l’eau.

Clarificateur

Par son volume, le clarificateur permet de séparer l’eau claire des boues biologiques en excès. Ces dernières se déposent dans le fond du compartiment. Celui-ci est équipé d’un air-lift qui extrait la boue du clarificateur  et l’envoie vers le compartiment de prétraitement. L’eau épurée s’écoule alors par gravité hors de l’unité d’épuration THETIS CLEAN.

Surpresseur/Unité de commande

Le surpresseur fournit l’air au réacteur biologique (compartiment 2) et à l’air-lift (compartiment 3). Les périodes d’aération sont gérées automatiquement par l’unité de commande. Une des caractéristiques spécifiques du Levapor® est sa capacité à stocker l’air. Ceci permet un fonctionnement alternatif du surpresseur. Celui-ci peut aérer pendant un temps à peine supérieur à la période d’arrêt. Les avantages de ce principe sont les suivants : la consommation d’énergie diminue fortement et la durée de vie du surpresseur et des membranes d’aération est prolongée significativement.